musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 The White Stripes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: The White Stripes   Mer 27 Juin - 10:44

The White Stripes est un duo de rock minimaliste de Detroit (Michigan, États-Unis), formé en 1997 et composé de Jack White (John Anthony Gillis de son vrai nom) au chant, à la guitare, au piano et à l'écriture et Meg White (Megan Martha White de son vrai nom) à la batterie et au chant.
S'affichant comme frère et sœur (mais en réalité ils sont ex mari et femme, «White» est le nom de famille de Meg), le guitariste-chanteur-pianiste Jack White et Meg White (batterie), ont sorti un album éponyme en 1999 puis De Stijl en 2000. Leur son garage rock les a rendus très populaires en 2002, suite à l'album White Blood Cells et l'hymne Fell in Love with a Girl. Jusqu'à cet album, ils gardent des inspirations blues et des thèmes originaux et amusants (Hello operator, Apple Blossom), le tout porté par la guitare de Jack mais surtout rythmé par la batterie de Meg qui imprime nettement le tempo. A noter que les albums De Stijl et The White Stripes ne sont sortis en Europe qu'en 2001, c'est-à-dire en même temps que White Blood Cells. Leur album suivant Elephant (2003) marque leur consécration populaire, l'album salué par le grand public et une partie de la critique, appréciant un heureux retour aux sources du rock (pour ceux qui n'avaient pas suivi le groupe à ses débuts), et leur capacité unique à faire de deux personnes un groupe. Le titre Seven Nation Army est emblématique de cet album où la guitare de Jack laisse moins de place à la batterie que sur les albums précédents. En février 2004, cette chanson a remporté un Grammy pour la meilleure chanson rock. L'album Elephant a lui remporté le prix du meilleur album alternatif. Il est à noter que pour chacun de leurs 5 albums, aucun ordinateur n'a été impliqué dans la composition, l'enregistrement et le mixage des chansons, De Stijl étant enregistré dans la cuisine même de Jack! En même temps que leur tournée mondiale commencée en mai 2005 (dont un passage en France le 16 Octobre 2005), Jack et Meg sortent en juin 2005 l'album Get behind me Satan, dans lequel 3 chansons sont jouées à la guitare électrique, le reste laissant place aux marimbas, pianos et sonorités acoustiques et exotiques. La critique est mitigée. L'album marque une nouvelle évolution mais il conserve pourtant cette touche unique qui a donné les lettres de noblesse du duo. Les rythmes de batterie extrêmement basiques de Meg accompagnent toujours un Jack White surdoué de la guitare. En l'occurrence Jack White utilise surtout une Airline Res-O-Glas rouge et blanche-guitare entièrement en fibre de verre, quasi introuvable aujourd'hui dans cette version et très difficile à jouer, et une Kay - avec caisse en bois- qu'il branche sur une pédale d'octave pour jouer notamment Seven Nation Army ainsi que d'autres chansons sur scène. Jack White puise la source de ses compositions directement chez les plus grands bluesmen américains qu'il vénère (des Sonics à Charley Patton en passant par Blind Willie McTell en particulier).
Les White Stripes jouent sur trois couleurs : le rouge, le noir et le blanc. Leurs pochettes de disques, leurs vêtements, leurs instruments sont tous de ces couleurs. La raison est simple, lorsque l'on naît, on ne peut percevoir toutes les couleurs. Le rouge est la première d'entre elles que l'on perçoit, mise à part le noir et le blanc. Une autre origine du nom "White Stripes" proviendrait d'un bonbon que Meg et Jack auraient très bien connu durant leur enfance, aux rayures rouges et blanches.
Jack et Meg White jouent dans l'un des sketches du film Coffee and Cigarettes de Jim Jarmusch en 2004. Jck White fait également une apparition importante dans le film Retour à Cold Mountain (2003), en tant que le personnage « Georgia », étant à l'époque le copain de la populaire actrice Renée Zellweger, qui a un rôle principal dans le film. On retrouve Jack White dans un projet parallèle appellé The Raconteurs, groupe avec lequel il a sorti l'album Broken Boy Soldiers en 2006. L'introduction de Seven Nation Army est reprise en 2006 comme hymne des supporters de l'équipe nationale d'Italie. Mais ce sont les supporters de l'AS Roma qui le reprirent en premier lors du match AS Roma - Empoli le 19 Février 2006. En 2006 le groupe apparait dans l'épisode "Jazzy and the Pussycats" de la 18ème saison de la série "Les Simpson" dans une scène clin d'oeil au clip de "The Hardest Button to Button", réalisé par Michel Gondry. En Novembre 2006 sort un album hommage aux White Stripes, reprenant quelques-uns de leurs morceaux en version orchestrale. Son nom, Aluminium, est une référence au titre Aluminum (sans le "i", à l'américaine) de leur 3ème album. Il ne sera tiré qu'à 3333 exemplaires CD et 999 vinyls.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
The White Stripes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» White Stripes - demandez le journal!
» White Stripes - Icky Thump
» Top 30
» The Dead Weather
» avis de recherche (Willard White, les basses...)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 3e étage gauche : autres musiques :: Rock'n Roll-
Sauter vers: