musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Skip James

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Skip James   Jeu 5 Juil - 18:45

Nehemiah Curtis "Skip" James (né le 21 juin 1902 et mort le 3 octobre 1969) était un chanteur, guitariste, pianiste et compositeur de blues américain.
Skip James auquel le film The Soul of a Man (2003) de Wim Wenders et Martin Scorsese est consacré pour un tiers, a connu schématiquement deux grandes périodes, sa période de blues profane Devil got my woman, Cypress blues et sa période de blues propagandiste chrétien Jesus is a mighty good leader. La première se caractérise par une musique cafardeuse, la seconde est plus guillerette. Nehemiah "Skip" James est né dans une plantation près de Bentonia, Mississippi en juin 1902(la date exacte est débattue). Elevé au sein de la plantation , il s'intéresse très tôt à la musique et apprend la guitare dès l'age de 8 ans.Il apprend également le piano à l'école qu'il abandonne rapidement pour performer dans les bars et aux abords des églises (son père était un pasteur baptiste). Il travaille ensuite comme ouvrier dans la construction de routes et la maçonnerie, ce qui lui inspirera plus tard sa chanson " Illinois Blues". En 1931 il participe à un concours de blues organisé par un commerçant du Mississipi et est auditionné par H.C. Speir, un découvreur de talents. Il est envoyé dans le Wisonsin enregistrer des morceaux pour le label Paramount. Les sessions d'enregistrements de février 1931 font partie de la légende du blues : en quelques jours il enregistre quelques 34 morceaux dont "I'm so glad", et le célèbre "Devil got my woman". Il s'inspire notamment de morceaux existants mais les transforme tellement qu'on peut lui en attribuer la paternité. Skip James ne touchera pas un sous de ses chansons car c'est la crise engendrée par le Krach boursier qui s'annonce, ajoutée au fait que la radio diffuse maintenant gratuitement de la musique. Il décide alors d'arrêter de vivre du blues et devient baptiste. On n'entend plus parler de lui pendant les 30 années qui suivent. C'est en 1964 qu'il est redécouvert, ainsi que le bluesman Son House au festival Newport Folk, et amorce ce qu'on apelle encore couramment le "blues revival" américain. On s'inspire également de lui en Angleterre, et la reprise du groupe Cream "I'm so glad" électrifiée paiera la note d'hôpital de Skip James, qui se bat contre un cancer. Il ré-enregistrera alors les tubes de 1931 avec un style quasimement inchangé, ce qui laissera perplexes de nombreux admirateurs arguant du fait qu'il n'avait pas joué depuis une trentaine d'année. Skip James a énormément inspiré les bluesmen américains, et notamment le grand Robert Johnson grâce à un style unique: il jouait entièrement à la main avec un picking extraordinairement précis, rapide et clair. Sa voix était relativement aigue et donnait l'impression de prêcher.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Skip James
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une petite mine en open tunings, en particulier Skip James
» The Skip James Blues Collection
» Blues lesson #1: Skip James
» Skip James : The Complete 1931 Recordings (2004)
» Des tabs de blues

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 3e étage gauche : autres musiques :: Blues-
Sauter vers: