musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le concerto grosso

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Le concerto grosso   Ven 3 Aoû - 15:11

Pendant la période baroque, un concerto grosso est une forme musicale pour ensemble instrumental important, relevant de la tradition italienne.
La dénomination de « concerto grosso » apparaît la première fois en 1698. Au pluriel : des « concertos grossos » ou des « concerti grossi » — pluriel savant calqué sur celui de la langue italienne. Pratiqué surtout en Italie et en Angleterre — un peu dans les pays germaniques, mais pas en France —, ce genre dérive à la fois de la musique vénitienne à doubles chœurs et de la suite de danses. Le concerto grosso consiste en un dialogue entre, d'une part les instruments solistes regroupés en « concertino » — généralement deux violons et un violoncelle —, d'autre part, le « ripieno », c'est-à-dire les autres cordes qui interviennent dans les passages « tutti » — ce qui correspond à l'ensemble de l'orchestre, concertino inclus. Les différentes parties, solistes et « tutti », sont soutenues par le groupe de la basse continue (ordinairement basse de viole, clavecin). Le concerto grosso est souvent découpé en quatre mouvements, alternativement lents et rapides. Geminiani a ajouté l'alto dans le « concertino » pour ainsi obtenir un quatuor à cordes complet de solistes. Cette forme musicale disparaît à la fin de la période baroque, en donnant naissance à de nouvelles formes et de nouveaux genres. Au début du XVIIIe siècle, le genre « musique concertante », dans lequel l'opposition entre l'orchestre et le soliste (désormais virtuose) est beaucoup plus tranchée : tout d'abord, le « concerto de soliste », qui évoluera à son tour vers le « concerto symphonique » à la fin de ce même siècle. Au milieu du XVIIIe siècle, la musique de chambre, genre essentiellement constitué de solistes interprétant des sonates, en duo, en trio, quatuors à cordes, quintettes, etc. À la fin du XVIIIe siècle, le genre musique symphonique, avec pour forme principale, la symphonie et sa variante plus éphémère symphonie concertante illustrée notamment par Mozart. La forme concerto grosso a été reprise par certains compositeurs du XXe siècle, comme Krzysztof Penderecki, Alfred Schnittke et Vladimír Godár.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Le concerto grosso
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pavlov's Dog - Pampered Menial ( 1974 )
» Alessandro Stradella
» Charles Avison
» Muffat : Georg et Gottlieb
» Gottfried Heinrich Stölzel (1690-1749)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 2e étage droite : musique classique :: musique instrumentale-
Sauter vers: