musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mireille, 20 Mai Opéra de Marseille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Mireille, 20 Mai Opéra de Marseille   Sam 23 Mai - 16:01

J'étais très inquiète concernant les deux rôles de Mireille et Vincent, et mes craintes étaient en partie justifiées. la jeune soprano coréenne Hye Muyng Kang s'est révélée être une Mireille prometteuse tant vocalement que scéniquement. En ce qui concerne le chant il y a comme tous les soirs de 1ère des imperfections comme la voix qui blanchit de quelques fausses notes dans le final du second acte mais "Trahir Vincent... Mon coeur ne peut changer" et la terrible "scène de la Crau" sont interprétés sans faiblesses et dans un excellent français ce qui est rare pour les non francophones. Le cas Guèze est plus problématique; visiblement tétanisé il marque son rôle durant toute la première partie,les aigus sont tendus, ternes et sans éclats. En plus il manque de rater son entrée pour la chanson de Magali; la seconde partie est à peine mieux, il chante à pleine voix mais les fausses notes émaillent alors la partition ce qui est gênant pour un ténor que l'on présente comme un artiste français de premier plan. Les autres sont nettement plus satisfaisant : parfaits Alain Verhnes et Jean Marie Frémeau en Ramon et Ambroise; excellente aussi la Taven de Marie Ange Todorovitch. Déception en revanche en ce qui concerne Lionel Lhote en Ourrias. Le jeune baryton fait de son personnage un homme brutal et arrogant oubliant allègrement au passage que les bouviers sont des hommes fiers et courageux, et c'est précisément cette fierté qui est blessée quand Mireille le repousse en faveur de Vincent. Le troisième acte qui est celui d'Ourrias est gâché par les fausses notes; bref Ourrias est un personnage terne et inconsistant même si le pauvre garçon s'est fait une petite frayeur en se trouvant à deux doigts de la chute. Je signale au passage la prometteuse Taven d'Eduarda Melo. La partition maintenant : coupés le choeur des jeunes filles mortes d'amour dans la scène du Rhône et la ligne de Mireille dans le final. Diederich à la tête de l'orchestre de l'Opéra de Marseille sert cependant remarquablement la musique de Gounod. Notons également une très jolie mise en scène agrémentée de costumes supebes et de lumières efficaces. Bref une excellente soirée malgré un Vincent relativement faible et un Ourrias vraiment décevant.

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Mireille, 20 Mai Opéra de Marseille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alice Cooper - 20 novembre - Marseille
» Opéra de Marseille 2010 2011
» Opéra de Marseille 2009-2010
» CR MARSEILLE 11 ET 12 JUIN 2010
» Mireille - Opéra Garnier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 2e étage gauche : concerts :: critiques de concerts-
Sauter vers: