musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La veuve Joyeuse (Léhar, 1905)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: La veuve Joyeuse (Léhar, 1905)   Sam 30 Mai - 12:43

La Veuve joyeuse est une opérette autrichienne en trois actes de Franz Lehár. Le livret a été écrit par Victor Léon et Leo Stein d'après la comédie d'Henri Meilhac, L'Attaché d'ambassade (1861). La première eut lieu le 30 décembre 1905 au Theater an der Wien. le triomphe est immédiat et l'Europe l'accueille et Flers et Caillavet en écrivent une version française dont la première aura lieu le 28 avril 1909 à l'Apollo. La Veuve joyeuse a été jouée plus de 300.000 fois entre sa création et la mort du compositeur en 1948. Elle est la plus connue et ses airs fredonnés par tous : l'air de Vilja; le duo «Viens dans mon joli pavillon»; le duo «Heure exquise»; le septuor «Ah les femmes, femmes, femmes»

argument (résumé)

Acte 1 : À Paris, à l'hôtel de l'ambassade de Pontévédro, une belle fête est organisée pour l'anniversaire du Prince régnant. L'ambassadeur, le baron Mirko Zeta, après avoir porté un toast, s'inquiète de sa femme, la belle Valencienne. Elle bavarde « en toute innocence » avec Camille de Roussillon qui lui déclare sa flamme, mais elle résiste. Apparait la jeune et belle veuve du banquier de la cour, Hanna Glawari. Le comte Danilo Danilowitsch, revenant de chez Maxim's, est pressenti par raison d'État pour devenir l'époux de la belle et riche veuve. Danilo fait la sourde oreille car jadis, sur refus de son père, il n'avait pu épouser Hanna, alors modeste fille du peuple.

Acte 2 : Le lendemain, la veuve offre une réception dans sa résidence ; elle se dit éprise de Camille, ce qui contrarie les plans officiels. Deux duos, l'un cavalier, l'autre d'amour, montrent que Danilo et Hanna n'ont cessé de s'aimer malgré le temps écoulé.

Acte 3 : Soirée chez Maxim's. Après moult péripéties et intrigues, la veuve deviendra la baronne Danilowitsch et les biens resteront pontévédrins.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: La veuve Joyeuse (Léhar, 1905)   Sam 30 Mai - 12:44

Les CDs






_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: La veuve Joyeuse (Léhar, 1905)   Sam 30 Mai - 12:44

Les DVDs






_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La veuve Joyeuse (Léhar, 1905)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La veuve Joyeuse (Léhar, 1905)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Veuve Joyeuse
» Franz Lehar (1870-1948)
» Karl-Amadeus Hartmann ( 1905 - 1963 )
» Allan Rawsthorne (1905-1971)
» Joyeuse Fete de la Musique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 2e étage droite : musique classique :: opérette-
Sauter vers: