musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Hans Knappertsbusch (1888 1965)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Hans Knappertsbusch (1888 1965)   Ven 13 Avr - 23:10

Hans Knappertsbusch (né le 12 mars 1888 à Elberfeld - mort le 25 octobre 1965 à Munich) était un chef d'orchestre allemand.
Après des études de philosophie et de musique, il débute comme Kapellmeister (maître de chapelle) au théâtre de Mülheim en 1910, avant d'assister Siegfried Wagner à Bayreuth puis de gravir les échelons du monde orchestral germano-autrichien (Leipzig, Munich puis Vienne). Pendant la période nazie, Knappertsbusch se fait mal voir des autorités par son refus persistant de jouer le Horst-Wessel-Lied avant chaque concert, ainsi que cela était exigé. Spécialiste de Richard Wagner, il dirigea au Festival de Bayreuth en 1951-1952 puis de 1954 à 1965. Du fait de sa discographie pléthorique, il passe pour un grand-prêtre de Parsifal, mais il a aussi laissé plusieurs Rings complets, dont le meilleur est indéniablement celui de 1958. Son Crépuscule des dieux, en 1951, après la reprise du festival de Bayreuth, est considéré comme un des meilleurs enregistrements de cet opéra. Hans Knappertsbusch détestait les répétitions : il préférait travailler ses partitions chez lui et attendait des musiciens et des interprètes qu'ils soient prêts le jour de la représentation. Grâce à son charisme, la grande concentration qu'il dégageait et à la lisibilité de ses gestes simples et expressifs, cette approche fonctionnait à merveille pour les opéras de Wagner, mais la même méthode appliquée aux symphonies d'Anton Bruckner a donné des résultats catastrophiques.Les enregistrements de Hans Knappertsbusch sont réputés pour leur lenteur particulière, et, de fait, des chanteurs comme Astrid Varnay lui reprochaient de préférer les laisser étouffer plutôt que de passer à la note suivante. Mais on observe une accélération assez nette du tempo d'ensemble entre le Parsifal de 1951 et celui de 1962, pas nécessairement au bénéfice du caractère majestueux et mystique.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Hans Knappertsbusch (1888 1965)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wagner - Ring - Hans Knappertsbusch
» Hans Gàl (1890-1987)
» Hermann Hans Wetzler
» Dick Campbell : Sings Where It's At (1965)
» Hans Hermann Wetzler (1870-1943)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: rez de chaussée : Loges des interprètes :: chefs d'orchestres-
Sauter vers: