musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Louis Couperin (vers 1626 1661)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Louis Couperin (vers 1626 1661)   Jeu 19 Avr - 11:26

Louis Couperin est un musicien français né à Chaumes-en-Brie vers 1626 et mort à Paris le 29 août 1661. Il est, avec son neveu François le plus illustre membre de la famille Couperin. Avec ses deux jeunes frères, François et Charles, il offre une aubade à Jacques Champion de Chambonnières, musicien du roi, le jour de la Saint-Jacques. Celui-ci, agréablement surpris, s'enquiert de l'identité de ces jeunes gens et les invite à sa table. Impressionnné par le talent de l'aîné, il le fait venir à Paris vers 1650 : Louis Couperin y devient rapidement organiste titulaire de l'église Saint-Gervais, et se fait remarquer comme gambiste et claveciniste. Les influences réciproques avec Johann Jakob Froberger de passage à Paris à la même époque sont manifestes, leur rencontre étant probable mais non prouvée par des écrits (ils composent tous deux un tombeau de Mr Blancrocher, célèbre luthiste décédé lors d'une chute d'un escalier, ce qui établit à tout le moins leur appartenance au même cercle d'amis du défunt).
C'est son œuvre pour le clavecin qui le fait passer à la postérité. Ces pièces (environ 130) ne furent pas éditées de son vivant, mais rassemblées dans plusieurs recueils manuscrits, sans être groupées sous la forme de suite de danses dont elles relèvent pour la plupart. Ses préludes non mesurés à la manière des luthistes et ses chaconnes sont les pièces les plus personnelles et les plus remarquables. Seules quelques pièces d'orgue isolées nous étaient parvenues jusqu'au milieu du XXe siècle. Depuis lors, un manuscrit complet a été découvert en Angleterre, qui a permis de lui reconnaître une place éminente parmi les maîtres de l'orgue en France au XVIIe siècle.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Louis Couperin (vers 1626 1661)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Armand-Louis Couperin
» Louis Couperin
» Pierre Louis Couperin
» L’école française d’orgue
» Louis Couperin (et pas François)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 1er étage droite : Le bureau des compositeurs :: période baroque(1600 1765)-
Sauter vers: