musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Michel Richard Delalande (1657 1726)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Michel Richard Delalande (1657 1726)   Mar 24 Avr - 16:23

Né à Paris le 15 décembre 1657 - mort à Versaille, le 18 juin 1726. Violoniste, organiste, compositeur. Quinzième enfant d'un maître tailleur.
De 1667 à 1672, il chante dans les chœurs de Saint-Germain-l'Auxerrois de Paris dirigés par François Chaperon . À partir de 1672, il aurait fait une courte carrière de violoniste (et n'aurait pas été admis à jouer dans l'orchestre de l'Opéra). Puis il est actif comme organiste.
Vers la fin des années 1670 et début 1680, il obtient des services dans quatre églises de Paris : Saint-Gervais (intérim entre Charles et François Couperin de 1671 à 1686), Petit-Saint-Antoine, Saint-Paul, et en 1682 à Saint-Jean-en-Grève. Il compose également des intermèdes pour les tragédies du collège des jésuites de Paris.
En 1680, François Chaperon qui a obtenu des fonctions à la Sainte-Chapelle fait appel à lui pour paticiper aux Ténèbres de la Semaine Sainte. Il est professeur de clavecin de plusieurs princesses à la cour (les soeurs de Louis XIV, Madame de Montespan, Mademoiselle de Nantes, Mademoiselle de Blois. Grâce à elles, il donne ses premières musiques profanes à la cour : 1682, La sérénade ; 1683, Les fontaines de Versailles et Le concert d’Esculape. La même année, il est sous-maître pour un quartier à la chapelle royale et obtient un second quartier en 1793, le troisième en 1704, enfin le quatrième en 1714. En 1684, il épouse Anne Rebel. En 1685 il est compositeur de la cour et compose l'Épithalame pour le mariage du duc de Bourbon et de Mademoiselle de Nantes. En 1686, son Ballet de la jeunesse remplace Armide de Lully pour les réjouissances du carnaval. De 1689 à 1719, il est surintendant de la musique de la chambre, en 1690, compositeur de la chambre. En 1722 son épouse décède, la même années le régent (Philippe d'Orléans) le gratifie de l'ordre de Saint-Michel. Il se remarie en 1723 avec Marie-Louise Cury, fille d'un chirurgien des Conty.

source : http://www.musicologie.org/Biographies/delalande_michel_richard.html

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Michel Richard Delalande (1657 1726)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De Lalande : Les folies de Cardenio
» Michel Sardou
» MICHEL HERBLIN
» Funny Line (album Golden Melody de Michel Herblin)
» Michel Pignolet de Montéclair (1667-1737)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 1er étage droite : Le bureau des compositeurs :: période baroque(1600 1765)-
Sauter vers: