musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Arturo Michelangeli (1920 1995)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Arturo Michelangeli (1920 1995)   Dim 29 Avr - 16:50

Arturo Benedetti Michelangeli, était un pianiste italien né à Brescia le 5 janvier 1920 et mort à Lugano le 12 juin 1995. Il est souvent considéré comme le pianiste italien le plus important du XXe siècle, après Ferruccio Busoni. Il a été entre autres le professeur de Martha Argerich et de Maurizio Pollini. D'une personnalité singulière, il avait un sens de l'esthétique inné et un jeu d'une perfection absolue. Homme très secret, il détaillait peu sa vie privée mais, paradoxalement, il aimait faire courir des rumeurs sur son compte. Le pianiste russe Evgeny Kissin a dit un jour de lui que jamais on n'a entendu Michelangeli jouer ne serait-ce qu'une seule fausse note.
Il commença à prendre des cours de violon à l'âge de trois ans, mais passa très vite au piano et à tout juste 10 ans, il entra au Conservatoire de Milan. À l'âge de 18 ans, il commença une carrière internationale en concourant au Concours Eugène-Ysaÿe, à Bruxelles. Il y finit septième derrière Emil Guilels qui remporta le concours. Il est à noter que le prix fut décerné par Arthur Rubinstein lui même, qui était par ailleurs dans le jury. Selon celui-ci, le jeune Michelangeli fit une prestation peu satisfaisante mais possédait déjà une technique parfaite. Un an plus tard, Michelangeli remporta le premier prix de la Compétition internationale de Genève. Le président du jury, le célèbre pianiste français Alfred Cortot le rendit célèbre en le désignant comme « un nouveau Liszt ».
Il ne jouait que lorsque les conditions étaient réunies pour donner le meilleur de lui-même; il a annulé nombre de ses concerts, parfois même en plein milieu, souvent parce que le piano n'était pas au niveau qu'il souhaitait. Il en était venu à se déplacer avec son propre piano qu'il savait parfaitement démonter et remonter lui-même. C'était un amateur de vitesse à ski et en voiture (il pilotait des bolides de compétition).
En tant que tel, Michelangeli était réputé comme un pianiste d'une qualité technique irréprochable. Son toucher, d'un grand raffinement et sa sonorité, dense et pleine, restent légendaires. Le critique musical Harold Schonberg écrit sur lui : « Ses doigts se refusent à faire ne serait-ce qu'une fausse note, et une fois lancé rien ne pourrait l'arrêter. Dans bien des morceaux du répertoire romantique, bien qu'il semble peu sûr de lui émotionellement, son indéfectible technique lui confère une puissance expressive qui perturbe l'écoulement musical même». Le professeur et commentateur David Dubal ajouta que Michelangeli était à son meilleur dans les œuvres de jeunesse de Beethoven, qu'il manquait d'assurance dans Chopin, mais par contre qu'il était « diabolique » dans des œuvres comme la chaconne de Bach-Busoni ou encore dans les Variations sur un thème de Paganini de Brahms. Son répertoire était relativement restreint comparé à son rang en tant que pianiste. De plus, son perfectionisme obsessionel a rendu ses enregistrements en studio d'autant plus rares. Néanmoins, ses enregistrements en concerts sont abondants. Ses œuvres de chevet étaient le Gaspard de la nuit de Ravel, la Sonate n° 2 de Chopin et le Carnaval op. 9 de Robert Schumann. Sa lecture du Concerto n° 4 de Rachmaninov reste un standard, comparable à celle de Rachmaninov lui même, tout comme ses interprétations de Debussy. Son dernier concert eut lieu le 7 mai 1993 à Hambourg. Il décéda suite à une longue maladie le 12 juin 1995 à Lugano, en Suisse.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Arturo Michelangeli (1920 1995)   Jeu 1 Mai - 15:47


_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Arturo Michelangeli (1920 1995)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vaclav Neumann (1920 - 1995)
» Arturo Benedetti-Michelangeli
» Eileen Farrell (1920-2002)
» Les grands artistes dans la simplicité
» A Blue Day For The Blues (1995)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: rez de chaussée : Loges des interprètes :: instrumentistes-
Sauter vers: