musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Jacques Pottier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Jacques Pottier   Dim 29 Avr - 19:51

Originaire de Darnétal, Jacques Pottier est très vite attiré par le théâtre et la musique. À l’âge de treize ans, il mène une revue intitulée “Comme les grands” au Théâtre Français de Rouen, où il danse aussi des claquettes. Il est admis au Conservatoire de Paris dans la classe de Ketty Lapeyrette, tout en prenant des cours à Rouen avec Rose Pocidalo (aux côtés de laquelle il débute dans Werther en 1957). Jacques Pottier eut pour maîtres Paul Cabanel, Jean Claverie et Maurice Faure. Après avoir remporté son premier prix de chant en 1956, il bénéficie d’une bourse d’études pour l’Académie Chigiana de Sienne, où la grande cantatrice Gina Cigna le remarque et l’invite à venir travailler avec elle à Milan.
Après des débuts à Rouen, Jacques Pottier chante à Lille dans le rôle de Calaf de Turandot (1961). L’année suivante, il entre à l’Opéra de Paris où il interprète le rôle de Valzacchi, l’intriguant italien dans Le Chevalier à la rose de Richard Strauss aux côtés d’Elisabeth Schwarzkopf. Jusqu’en 1972, il y chante tous les rôles principaux du répertoire : Rigoletto, Carmen, Tosca, Faust, Tannhäuser, Falstaff, Tristan et Isolde, La Bohème, Les Contes d'Hoffmann. Jacques Pottier chante également ces ouvrages en province et à l’étranger de 1957 à 1972, ainsi que I Pagliacci, Cavalleria Rusticana, Il Trovatore, Aïda, Der Fliegende Holländer, Lucia di Lammermoor, Prométhée ou encore le Requiem de Verdi et la 9e Symphonie de Beethoven. Jacques Pottier a enseigné dans les écoles de musique de la région parisienne, à Longjumeau, à Viry-Châtillon, à Palaiseau et à La Celle-Saint-Cloud. Dans les années 70, il fut le professeur de nombreux artistes de variétés. En Australie, il a été en poste à la “Carey Baptist Grammar School” de Melbourne, à la “Girls Grammar School”. Jacques Pottier a enregistré Carmen, Faust, La Fanciulla del West, Der Fliegende Holländer pour la Radio-Diffusion Française. Parmi ses enregistrements discographiques il faut retenir Les trois déesses rivales ou le jugement de Pâris de Girard de Propriac pour la Deutsche Grammophon, Samson et Dalila de Camille Saint-Saëns sous la direction de Georges Prêtre, le Requiem de Lorenzo Perosi pour la firme Corelia, Le Roi David d’Arthur Honegger pour la Guilde Internationale du Disque sous la baguette de Serge Baudo et surtout Les Noces d’Igor Stravinsky sous la direction de Pierre Boulez qui obtient en 1966 le Grand Prix National du Disque de l’Académie Charles Cros. Membre de l’Union Professionnelle des Maîtres du Chant Français, Jacques Pottier est Chevalier de l’Ordre de L’Education Civique et Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Jacques Pottier   Sam 5 Avr - 11:33


_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Jacques Pottier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Diable amoureux de Jacques Cazotte.
» Jacques Ibert (1890-1962)
» Chansons à écouter... Jacques Deljéhier
» Jean Jacques Rousseau
» Jean-Jacques Di Tucci

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: rez de chaussée : Loges des interprètes :: artistes lyriques-
Sauter vers: