musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Johann Schein (1586 1630)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Johann Schein (1586 1630)   Dim 29 Avr - 21:34

Johann Hermann Schein (Grünhein, 20 juin 1586 – Leipzig, 19 novembre 1630 est un compositeur allemand.
À la mort de son père, il rejoint Dresde et son chœur. Il y reçoit une éducation musicale. Entre 1603 et 1607, il étudie à Pforta, puis entre 1608 et 1612, à l'université de Leipzig. Il devient maître de chapelle à Weimar, puis cantor à la chapelle Saint-Thomas de Leipzig, poste qu'il occupe jusqu'à la fin de sa vie (et qui sera occupé près d'un siècle plus tard par Jean-Sébastien Bach, ce qui vaudra à ce dernier le surnom de cantor de Leipzig). Il devient l'ami d'Heinrich Schütz, mais contrairement à ce dernier, il reste de santé fragile. Sa femme décède des suites des couches de son cinquième enfant (quatre de ces derniers mourront durant l'enfance). Lui-même meurt à l'âge de 44 ans des suites d'une tuberculose et de problèmes rénaux.
Schein est le premier allemand à s'inspirer des nouveautés de la musique baroque italienne (style concertant, monodie, basse figurée) et à les utiliser dans un contexte luthérien. On note cependant, que contrairement à Schütz, le musicien est resté toute sa vie en Allemagne. Ses premières références sont probablement l'édition allemande du Cento concerti ecclesiastici de Lodovico Viadana. Toujours contrairement à Schütz qui n'écrit que de la musique religieuse, Schein se consacre à parts égales à la musique séculière et à la musique d'église, la quasi-totalité restant vocale. Il est l'auteur des textes profanes. Durant sa vie, il alterne ainsi recueils de musique religieuse et de musique profane, parfois de circonstance, pour certaines festivités. L'inspiration madrigaliste italienne et sa profonde dévotion contraste particulièrement avec d'autres pièces, inspirées de chansons à boire. L'expressivité de certaines de ses œuvres rejoint le niveau de celles de Schütz. En exemple, on peut citer les fontaines d'Israël (1623) où le compositeur déclare tenter d'exprimer toute la puissance de la prosodie du texte allemand dans le style madrigal italien. Il n'a écrit qu'un seul recueil de musique instrumentale, son Banchetto musicale datant de 1617. Celui-ci contient 20 suites et variations, et constitue l'un des plus anciens témoignages — et des plus réussis — de cette forme musicale. Les suites sont conçues comme de la musique d'accompagnement pour les dîners à la cour de Weissenfels et de Weimar, et devaient être exécutées sur un ensemble de violes. Elles sont constituées d'une série de danses : pavane, gaillarde, courante pour finir par une allemande.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Johann Schein (1586 1630)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Johann Hermann Schein
» Johann Nepomuk Hummel (1778-1837)
» Johann PACHELBEL (1653-1706)
» Johann Wilhelm Hassler (Hässler) (1747-1822)
» Johann Strauss Père (1804-1849)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 1er étage droite : Le bureau des compositeurs :: période baroque(1600 1765)-
Sauter vers: