musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Kurt Moll

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Kurt Moll   Mer 9 Mai - 16:41

Kurt Moll est une basse allemande, née à Buir près de Cologne le 11 avril 1938, chanteur d'opéra et d'oratorios.
De toutes les basses allemandes ayant commencé leur carrière après la Seconde Guerre mondiale, Kurt Moll est indubitablement la plus célèbre et la plus célébrée. En témoignent autant une discographie particulièrement pléthorique (principalement le répertoire germano-autrichien, mais aussi L'Ange de Feu de Prokofiev, Lady Macbeth de Mzensk de Chostakovitch) ainsi qu'une série d'engagements internationaux ininterrompue entre 1970 et 2000. Il aurait pu exceller dans Verdi dont il a réalisé peu d'enregistrements (La Forza del destino sous la direction de James Levine, Rigoletto sous la baguette de Carlo Maria Giulini). La voix ample, chaleureuse, ronde et très lyrique de Kurt Moll est reconnaissable entre toutes, grâce aussi à une sorte de léger nasillement. Contrairement à son grand prédecesseur Gottlob Frick, le chanteur n'a que rarement interprété des rôles de méchant, son talent résidant plutôt dans le domaine de la comédie ou des rôles de sage. Son Baron Ochs (Le Chevalier à la rose) et son Gurnemanz (Parsifal) n'ont de rivaux au disque que ceux de Hans Hotter et Ludwig Weber. Il est aidé en cela par un physique débonnaire sans être grassouillet, dont les angles aigus sont absents : contrairement à celui de Frick, donc, mais proche une fois encore de celui de Weber.
Doté d'une tessiture très large (du do grave - voir le rôle du Baron Ochs - au fa aigü - par exemple dans La Création de Joseph Haydn), sa voix est également homogène et timbrée. Elle possède des qualités exceptionnelles de stabilité et de grain, sans doute supérieures à celle de ses prédécesseurs pour lesquels il ne cache pas cependant son respect. En 1983, Moll est la première vraie basse à enregistrer le Voyage d'hiver de Franz Schubert. Il sera suivi en cela par Martti Talvela, quelques années plus tard. Kurt Moll annonce son retrait des scènes lyriques en juillet 2006. Le nom de Kurt Moll a par ailleurs donné lieu à un calembour des Nuls, qui lui prêtaient l'intention de se faire rebaptiser « Longue Dure ».

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Kurt Moll   Jeu 3 Avr - 22:16

http://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss_w?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dclassical&field-keywords=Kurt+Moll+&Go.x=13&Go.y=10

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Kurt Moll
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kurt Moll
» Kurt Weill
» Kurt Weil, chansons
» Kurt Sanderling
» Kurt Masur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: rez de chaussée : Loges des interprètes :: artistes lyriques-
Sauter vers: