musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Franz Schreker (1878 1934)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Franz Schreker (1878 1934)   Sam 12 Mai - 16:53

Franz Schreker est un compositeur autrichien, né le 23 mars 1878 à Monte-Carlo et mort le 21 mars 1934 à Berlin.
Après avoir étudié la composition au Conservatoire de Vienne avec le brahmsien Robert Fuchs, il obtient son premier succès en 1908 avec une suite chorégraphique inspirée par la nouvelle d'Oscar Wilde Die Geburtstag der Infantin (L’anniversaire de l’infante). Le même sujet l’inspirera à nouveau dix ans plus tard, à l’opéra cette fois, dans Die Gezeichneten (Les Stigmatisés). En 1912, le succès phénoménal de son opéra Der ferne Klang (Le son lointain), salué par une critique européenne unanime, le rend célèbre du jour au lendemain ; la même année, on lui confie la succession de Fuchs au Conservatoire de Vienne. Ses opéras Die Gezeichneten et Der Schatzgräber (Le chercheur de trésor), représentés en 1918 et en 1920, imposeront son leadership sur les scènes allemandes au début de la République de Weimar, aux côtés de Richard Strauss. En 1920, il est nommé par le gouvernement social-démocrate allemand Directeur du Conservatoire de Berlin, occupant ainsi, jusqu’à son éviction en 1932, le poste pédagogique le plus important de la jeune République. Sous sa direction, le Conservatoire de Berlin deviendra un centre majeur de la vie musicale européenne, comptant dans son corps enseignant des personnalités comme Paul Hindemith, Artur Schnabel, Fischer, Sachs, von Hornbostel, et contribuant à la formation de musiciens comme Jascha Horenstein, Ernst Krenek ou Alois Haba. Au même moment, les orchestres de la ville sont dirigés par Erich Kleiber, Fritz Busch, Bruno Walter, Wilhelm Furtwängler ou encore Otto Klemperer. Ce dernier dirigera la première de Irrelohe en 1924 ; l’ouvrage est salué par le public, mais reçoit un accueil mitigé de la part de la critique. Il en sera de même pour Der singende Teufel (Le diable chantant) en 1928 et Der Schmied von Gent (Le forgeron de Gand) en 1932, dont l’insuccès sera en grande partie provoqué par l’opposition de plus en plus farouche de l’extrême-droite musicale à un compositeur juif nommé à un poste officiel par un gouvernement social-démocrate. Cette opposition empêchera la création de Christophorus, composé entre 1925 et 1929, ouvrage qui sera représenté finalement en 1978. Mis à l’écart de toute position pédagogique par le nouveau régime en 1933, qui ne manque aucune occasion de le « stigmatiser » comme « artiste dégénéré », Franz Schreker décède dans une indifférence quasiment générale à près de 56 ans.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Franz Schreker (1878 1934)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Franz Schreker
» Franz Schreker - Oeuvres symphoniques
» Ernst Krenek
» Franz Anton Schubert "le Schubert de Dresde"
» Décès de Franz Mack

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 1er étage droite : Le bureau des compositeurs :: Période moderne-
Sauter vers: