musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Félix Guilmant (1837 1911)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Félix Guilmant (1837 1911)   Lun 14 Mai - 19:15

Félix Alexandre Guilmant (né à Boulogne-sur-Mer le 12 mars 1837 et mort à Meudon le 29 mars 1911) fut organiste et compositeur.
Élève de son père puis de Jacques-Nicolas Lemmens, il devint organiste et professeur dans sa ville natale. En 1871 il fut nommé à l'orgue de l'Église de la Sainte-Trinité, à Paris. Dès lors, sa carrière de concertiste virtuose démarre : il se produit en Europe comme en Amérique. Il fonde en 1894 la Schola Cantorum (avec Charles Bordes et Vincent d'Indy), et succède à Charles-Marie Widor à la classe d'orgue du Conservatoire de Paris en 1896. Avec André Pirro, il publie une collection de partitions, les Archives des Maîtres de l'Orgue, rassemblant les compositions de nombreux auteurs classiques français (en 10 volumes, de 1898 à 1914). Il procède de la même façon pour des maîtres étrangers avec l'École classique de l'Orgue (25 volumes en tout, de 1898 à 1903). Parallèlement, il se consacre à la composition, et particulièrement pour son instrument. On peut citer ses Pièces dans différents styles (18 collections en tout), ses 8 Sonates, ou dans un registre plus liturgique ses noëls, ses Soixante interludes dans la tonalité grégorienne, les 12 cahiers de l'organiste pratique, les 10 cahiers de l'Organiste liturgique ... Ce qui laisse au total une œuvre très importante, d'autant plus qu'outre la musique pour orgue, Guilmant a composé de la musique de chambre, de la musique vocale (notamment des messes pour chœur et orgue), une symphonie cantate (Ariane), ainsi qu'une scène lyrique (Bethsabée). Il convient de souligner que ses sonates pour orgue, bien que baptisées ainsi par son auteur, sont en réalité des symphonies pour orgue dont elles suivent la forme et la structure. Dans le domaine de l'orgue symphonique, on lui doit Légende et Final symphonique en ré mineur, opus 71 composé en 1888, et Morceau symphonique en la mineur, opus 75, composé en 1892.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Félix Guilmant (1837 1911)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexandre Guilmant (1837-1911)
» Alexandre Guilmant
» Gustav Mahler (1860-1911) (2)
» Gustaf Allan Pettersson (1911-1980)
» Gian Carlo Menotti (1911-2007)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 1er étage droite : Le bureau des compositeurs :: Période romantique (1800 1900)-
Sauter vers: