musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 François-Xavier Richter (1709 1789)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: François-Xavier Richter (1709 1789)   Jeu 17 Mai - 15:44

François-Xavier Richter, également appelé František Xaver Richter ou Franz Xaver Richter (né le 1er décembre 1709 à Holleschau/Holešov (Moravie) ; décédé le 12 septembre 1789 à Strasbourg) était un compositeur morave et un représentant important de l'« École de Mannheim ».
On sait peu de choses de sa jeunesse et ses origines sont incertaines ; il reçut probablement une éducation musicale complète sous la direction de Johann Joseph Fux à Vienne. De 1740 jusqu'à 1747 il fut vice-maître de chapelle au service du prince-abbé Anselme de Reichlin-Meldegg à Kempten dans l'Allgäu, en Bavière. Pendant ce temps, six de ses symphonies furent publiées à Paris. Après 1747, comme compositeur et baryton, il fit partie de la célèbre chapelle de cour de Mannheim auprès du prince-électeur Charles-Théodore. Marpurg l'a inclus comme deuxième violoniste dans l'orchestre de la cour, mais il n'y a pas d'autres références contemporaines à des fonctions d'instrumentiste qu'il aurait exercées. Il écrivit un traité de composition, Harmonische Belehrungen oder gründliche Anweisung zu der musikalischen Ton-Kunst oder regulären Komposition (MS éd., et trad. C. Kalkbrenner sous le nom de Traité d'harmonie et de composition, Paris, 1804) et il entreprit un certain nombre de tournées de concert, d'abord à la cour d'Oettingen-Wallerstein (1754) puis, par la suite, en France, aux Pays-Bas et en Angleterre. En 1768 l'électeur le nomma compositeur de chambre; en 1769 il succéda à Joseph Garnier comme Maître de Chapelle de la Cathédrale Notre-Dame de Strasbourg où il eut comme assistant Ignace Pleyel, le célèbre élève de Joseph Haydn. Dans ses ouvrages, des marques du style baroque s'associent à des éléments galants. Il faisait partie de ces maîtres de l'école de Mannheim qui ont eu leur importance pour les débuts de la symphonie. Parmi ses élèves on connaît Carl Stamitz, František Xaver Pokorný, Joseph Martin Kraus (1756-92) et Ferdinand Fraenzel.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
François-Xavier Richter (1709 1789)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'École de Mannheim
» Samson François, sa vie, sa discographie
» Récitals d'Opéra Français
» François Couperin - 3 Leçons de Ténèbres du Mercredi Saint
» François Adrien Boieldieu (1775-1834)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 1er étage droite : Le bureau des compositeurs :: Période classique (1750 1820)-
Sauter vers: