musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Engelbert Humperdinck (1854 1921)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Engelbert Humperdinck (1854 1921)   Lun 21 Mai - 0:49

Engelbert Humperdinck (* 1er septembre 1854 - † 27 septembre 1921) est un compositeur allemand de musique classique. Il est connu presque uniquement pour son opéra Haensel et Gretel (1893).
Humperdinck est né à Siegburg dans les provinces du Rhin. En 1872 il entre au conservatoire de Cologne avec le professeur Ferdinand Hiller. En 1876 il gagne une bourse qui lui permet de s’établir à Munich où il étudie avec Franz Paul Lachner et plus tard avec Josef Rheinberger. Il remporte le prix « Mendelssohn Stiftung » de Berlin en 1879 et part pour le crap l’Italie. Richard Wagner l’invite à se rendre à Bayreuth et durant les années 1880-1881, Humperdinck participe à la production de Parsifal. Il passe ensuite deux ans en tant que professeur à Barcelone et retourne à Cologne en 1887. Il devient alors professeur au Conservatoire Hoch (Francfort) en 1890 et professeur de l’harmonie de l'école de chant de Stockhausen.
Des sept opéras composés par Humperdinck, seul Haensel et Gretel, produit à Weimar en 1893 a connu une certaine audience. Il est régulièrement joué en Allemagne au moment des fêtes de Noël, et dans la plupart des autres scènes lyriques du monde entier. Avec bonheur, le festival de Montpellier ressucite en 2005 "Die Königskinder" (en version de concert).
Il meurt à Neustrelitz (Allemagne). Humperdinck est très influencé par Richard Wagner avec qui il collabore en tant qu’assistant. Haensel et Gretel mêle brillamment des chants traditionnels avec une orchestration qui évoque Parsifal ou le Crépuscule des Dieux et un sens aigu des leitmotiv. Piotr Kaminski, dans Mille et un opéras, souligne ave ironie que les cris de la Sorcière évoquant une grotesque chevauchée des Walkyries pourrait bien être un "meurtre du père". Humperdinck est aussi le premier compositeur à utiliser une technique vocale à mi-chemin entre le chant et le parlé, technique exploitée plus tard par Arnold Schoenberg, pour la première version de Königskinder, œuvre qui connaîtra cependant un échec et sera rapidement retirée de l'affiche — cf. Sprechgesang.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Engelbert Humperdinck (1854 1921)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hans Hermann Wetzler (1870-1943)
» Astor Piazzolla (1921-1992)
» Moritz Moszkowski (1854-1925)
» Ariel Ramirez (1921-2010)
» Claude Pascal (1921-2017)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 1er étage droite : Le bureau des compositeurs :: Période romantique (1800 1900)-
Sauter vers: