musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pierre Rode (1774 1830)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Pierre Rode (1774 1830)   Mer 23 Mai - 11:04

Le compositeur et violoniste français Jacques-Pierre-Joseph Rode, connu sous le nom de Pierre Rode, est né à Bordeaux le 16 février 1774, et mort au Château de Bourbon, près de Damazan, le 25 novembre 1830.
Musicien précoce, Rode était déjà un violoniste remarqué alors qu'il n'avait que 12 ans. En 1787, il gagna Paris, où il devint élève de Fauvel, puis de Viotti, qui le fit débuter en public au théâtre de Monsieur, dès 1790. Il sillonna l'Europe pour dévoiler son art et ne revint à Paris qu'en 1799, où il devint soliste à l'Opéra et fut nommé professeur au Conservatoire, récemment créé. En 1800, il fut nommé violon-solo de la musique du Premier Consul. En 1803, il publia, en collaboration avec Baillot et Kreutzer la Méthode de violon du Conservatoire et partit avec Boïeldieu pour la Russie. Entre 1804 et 1809, il vécut à Saint-Pétersbourg, où il fut violoniste du tsar. En 1811, il quitta de nouveau Paris pour Vienne, où il créa la Sonate pour violon n° 10 en sol majeur que Beethoven avait expressément écrite pour lui. En 1813, il se fixa à Berlin, et y publia ses 24 caprices, études pour le violon. Il quitta Berlin en 1819. En 1828, sa santé déclina rapidement après un dernier concert gâché par une paralysie naissante, faisant oublier l'élégance, l'expressivité et la vivacité qui avaient caractérisé son jeu.
Bien qu'il ait écrit de nombreuses pièces pour violon, ainsi que 13 concerti, ses œuvres ne sont pratiquement jamais jouées, contrairement à celles de Niccolò Paganini. Ses Caprices ne constituent plus que des exercices d'apprentissage ou des morceaux de concours. Toutefois, sa contribution à l'art du violon romantique demeure importante, notamment pour avoir formé Joseph Böhm (1795-1876) qui fut lui-même professeur du fameux violoniste Joseph Joachim (1831-1907).

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Pierre Rode (1774 1830)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jacques-Pierre-Joseph Rode (1774-1830)
» Pierre Boulez Chef d'Orchestre
» Pierre Boulez vs Pendu (2)
» ZODIAC KILLERS (USA) + PLUTON + PIERRE & BASTIEN
» Pierre Schaeffer-Pierre Henry.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 1er étage droite : Le bureau des compositeurs :: Période classique (1750 1820)-
Sauter vers: