musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Louis-Claude Daquin (1694 1772)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Louis-Claude Daquin (1694 1772)   Jeu 24 Mai - 20:25

Louis-Claude Daquin (ou D'Aquin) est un compositeur français (organiste et claveciniste) né et mort à Paris (4 juillet 1694 - 15 juin 1772), fils de Claude Daquin, bourgeois de Paris, et d'Anne Tiersant. Comme avant lui Élisabeth Jacquet (sa marraine) et Jean-François Dandrieu, Louis-Claude Daquin débute une carrière d'enfant prodige en étant présenté à la cour de Louis XIV, à l'âge de six ans. Il épousa en 1722 Denise-Thérèse Quirot, fille d'un greffiers des bâtiments. Il était alors organiste du roi en la chapelle royale du Palais et ordinaire de la musique du prince de Conti. Il cumula les titres prestigieux : préféré à Rameau au poste d'organiste de l'église Saint-Paul, il succède à son ancien maître Louis Marchand en 1732 à l'orgue des Cordeliers, à Jean-François Dandrieu en 1739 à la Chapelle Royale, puis devient titulaire des orgues de Notre-Dame en 1755 comme successeur de Guillaume-Antoine Calvière. Virtuose éblouissant aux claviers, il est hautement apprécié de l'aristocratie et son jeu à l'orgue attire des foules considérables.
De nombreuses œuvres vocales et instrumentales connues par les documents d'époque sont actuellement perdues. Seuls nous sont parvenus : pour le clavecin (en 1735) un livre de pièces (en 4 suites) qui juxtapose des airs de danse dans la grande tradition française, des « pièces de caractère » dans la manière de Couperin, des pièces imitatives (le coucou, les vents en courroux etc.), ou à programme (les plaisirs de la chasse) qui en appellent parfois à de grandes difficultés d'exécution : celles-ci évoquent plutôt la manière de Rameau; pour l'orgue un recueil de Noëls variés (1757) qui est le plus abouti de ce genre typiquement français. une cantate.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Louis-Claude Daquin (1694 1772)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Louis Claude DAQUIN (1694 - 1772)
» Thomas-Louis BOURGEOIS (1676-1750 ou 1751)
» Louis Spohr (1784-1859)
» Louis-Théodore Gouvy (1819-1898)
» La fuite du roi Louis XVI.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 1er étage droite : Le bureau des compositeurs :: période baroque(1600 1765)-
Sauter vers: