musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Mady Mesplé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Mady Mesplé   Sam 17 Mar - 22:47

Née à Toulouse le 7 mars 1931, 1er prix de piano et de chant au Conservatoire de Toulouse, elle débute en 1953 dans Lakmé à Liège, où elle met au point ses premiers grands rôles : Rosine du Barbier de Séville, Olympia des Contes d'Hoffmann, Gilda de Rigoletto, tout en se produisant à la Monnaie de Bruxelles. Elle débute en 1956 à l'Opéra-Comique (Lakmé) et au Festival d'Aix-en-Provence (Zémire et Azor de Grétry) ; puis en 1958 à l'Opéra de Paris (Soeur Constance du Dialogue des Carmélites) qui la consacre définitivement en 1960 dans Lucia di Lammermoor.C'est le début de sa carrière internationale où elle s'illustre aussi bien dans oles répertoires français (Lakmé, Philine, Olympia, Ophélie), qu'italien (Lucia, Gilda, Norina, Rosina, Amina) et allemand (La reine de la Nuit, Zerbinetta d'Ariane à Naxos qu'elle aborde au Festival d'Aix-en-Provence en 1966). A l'Opéra-Comique, elle chante la 1 500ème représentation de Lakmé (1960) et crée le Dernier Sauvage de Menotti (1963). En 1965, elle crée la version française d'Elégie pour de jeunes amants de Henze qui lui ouvre les portes de la musique contemporaine : Betsy Jolas écrit pour elle son Quatuor II, Charles Chaynes ses Quatre Poèmes de Sappho. Pierre Boulez l'invite plusieurs fois à Londres pour chanter l'Echelle de Jacob de Schönberg et l'Enfant et les Sortilèges de Ravel. Par ailleurs elle inaugure les récitals de mélodies à Opéra de Paris en 1971 et l'année suivante, fait ses doubles débuts au Bolchoï (Rosine) et au Met (Gilda). A l'Opéra de Paris, elle chantera encore Olympia des Contes d'Hoffmann dans la mise en scène de Patrice Chéreau (1975). Parallèlement, ses nombreux passages à la télévision assurent sa popularité auprès du grand public. Elle est sans doute la cantatrice française de sa génération qui a le plus enregistré aussi bien l'opéra, l'opérette ou la mélodie que la musique d'église ou la musique contemporaine.

source : http://www.cala-lyon.com/mesple.html

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
calbo
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 1671
Age : 46
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

MessageSujet: Re: Mady Mesplé   Dim 13 Avr - 13:08

http://www.amazon.fr/s/ref=nb_ss_w?__mk_fr_FR=%C5M%C5Z%D5%D1&url=search-alias%3Dclassical&field-keywords=Mady+Mespl%E9&Go.x=12&Go.y=8

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://musica2.forumactif.fr
 
Mady Mesplé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mady Mesplé
» Zemire et Azor, 1771
» Camelia Voin
» Hahn-Mélodies
» Opérettes - Opéra-comiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: rez de chaussée : Loges des interprètes :: artistes lyriques-
Sauter vers: