musica.forumactif.fr
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
musica.forumactif.fr

pour parler de musique classique dans la convivialité et la bonne humeur
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Le concerto grosso

Aller en bas 
AuteurMessage
calbo
Admin
Admin
calbo

Nombre de messages : 1671
Age : 49
Localisation : Poitiers
Date d'inscription : 03/03/2007

Le concerto grosso Empty
MessageSujet: Le concerto grosso   Le concerto grosso Icon_minitimeVen 3 Aoû - 15:11

Pendant la période baroque, un concerto grosso est une forme musicale pour ensemble instrumental important, relevant de la tradition italienne.
La dénomination de « concerto grosso » apparaît la première fois en 1698. Au pluriel : des « concertos grossos » ou des « concerti grossi » — pluriel savant calqué sur celui de la langue italienne. Pratiqué surtout en Italie et en Angleterre — un peu dans les pays germaniques, mais pas en France —, ce genre dérive à la fois de la musique vénitienne à doubles chœurs et de la suite de danses. Le concerto grosso consiste en un dialogue entre, d'une part les instruments solistes regroupés en « concertino » — généralement deux violons et un violoncelle —, d'autre part, le « ripieno », c'est-à-dire les autres cordes qui interviennent dans les passages « tutti » — ce qui correspond à l'ensemble de l'orchestre, concertino inclus. Les différentes parties, solistes et « tutti », sont soutenues par le groupe de la basse continue (ordinairement basse de viole, clavecin). Le concerto grosso est souvent découpé en quatre mouvements, alternativement lents et rapides. Geminiani a ajouté l'alto dans le « concertino » pour ainsi obtenir un quatuor à cordes complet de solistes. Cette forme musicale disparaît à la fin de la période baroque, en donnant naissance à de nouvelles formes et de nouveaux genres. Au début du XVIIIe siècle, le genre « musique concertante », dans lequel l'opposition entre l'orchestre et le soliste (désormais virtuose) est beaucoup plus tranchée : tout d'abord, le « concerto de soliste », qui évoluera à son tour vers le « concerto symphonique » à la fin de ce même siècle. Au milieu du XVIIIe siècle, la musique de chambre, genre essentiellement constitué de solistes interprétant des sonates, en duo, en trio, quatuors à cordes, quintettes, etc. À la fin du XVIIIe siècle, le genre musique symphonique, avec pour forme principale, la symphonie et sa variante plus éphémère symphonie concertante illustrée notamment par Mozart. La forme concerto grosso a été reprise par certains compositeurs du XXe siècle, comme Krzysztof Penderecki, Alfred Schnittke et Vladimír Godár.

source : wikipédia

_________________
Non temer, d'un basso affetto,
Non temer, d'un basso affetto,
Non fu mai, quel cor capace
Revenir en haut Aller en bas
https://musica2.forumactif.fr
 
Le concerto grosso
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
musica.forumactif.fr :: 2e étage droite : musique classique :: musique instrumentale-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser